Douleur

La Pleine Conscience pour gérer la douleur ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

« La douleur est inévitable, la souffrance est facultative »…

Grâce à la technologie de l’imagerie cérébrale de plus en plus pointue, il a pu être étudié les composantes biologiques et psychologiques distinctes de la douleur. En effet, il aurait été démontré que si la douleur est bel et bien présente et issue de nos signaux cérébraux, la souffrance elle, serait davantage psychologique. Non pas que cette souffrance soit une pure invention psychosomatique mais plutôt que l’attention et le conditionnement que l’on peut parfois porter à la douleur, engendre davantage cette dernière.  Par exemple, les personnes dépressives ou stressées seraient plus susceptibles de ressentir la douleur de manière importante.

Avec la pratique de la Mindfulness (Pleine Conscience), il serait alors possible d’atténuer la souffrance ressentie. Le fait de se concentrer sur ses sensations permet d’observer passivement son état émotionnel et ainsi laisser de côté ses pensées négatives et ou de stress liées à la douleur. De la même manière, la relaxation musculaire quant à elle, permet de relâcher la tension dans les groupes musculaires en cause et conduit ainsi à une relaxation profonde qui empêcherait la sensation d’anxiété.

C’est d’ailleurs sur base de ces différentes techniques incluant l’hypnose, que des opérations chirurgicales sans anesthésie commencent à être pratiquées dans certains hôpitaux.

ARTICLE